Occitanie. Les communistes dénoncent le désengagement de l’Etat

IMG_20181116_1205006
Nicolas Cossange a rappelé en AP que le sondage IFOP – La Marseillaise est sans appel. 80,5% des habitants du Gard et de l’Hérault rejettent les politiques du président Macron.

Les élu.e.s du conseil régional d’Occitanie se sont réunis en assemblée plénière ce vendredi 16 novembre. Une séance marquée par la présentation des orientations budgétaires. Un débat au cours duquel, via l’intervention du conseiller régional de l’Hérault, Nicolas Cossange, les élu.e.s communistes et apparentés ont pris toute leur part.

« Les objectifs de la région sont ceux d’une majorité de gauche, soucieuse de la situation économique et sociale des habitants, de leur santé, de leur mobilité, de leurs conditions de logement et d’un aménagement des territoires solidaire et respectueux des enjeux environnementaux », a débuté Nicolas au sujet « des ambitions de la région pour les prochaines années ».

Il a ensuite dénoncé « le cadre national particulièrement contraint par le carcan de l’austérité imposée par le Gouvernement » dans lequel doivent se prendre ces orientations budgétaires. « Les politiques des gouvernements successifs organisent le transfert de la richesse vers les grandes entreprises et la finance, au détriment des français les plus modestes, mais aussi des services publics et des collectivités locales », a-t-il déploré.

Pour exemple il citait notamment que « près de 460 millions d’euros de travaux sont en attente de l’engagement des crédits de l’Etat, notamment des opérations routières et ferroviaires dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région (CPER) ». Il posait donc la question, « que vaut encore la signature de l’Etat aujourd’hui ? »

Face au désengagement de l’Etat, il a terminé en soulignant l’effort de la région qui « ne baisse pas les bras et poursuit son action, notamment en maintenant un haut niveau d’investissement, pour l’avenir des territoires et le soutien à l’emploi local, notamment via le secteur du BTP.

46371465_2217475448273913_5368774459337474048_n
La présidente Carole Delga et les élus régionaux ont observé une minute de silence en hommage aux sinistrés de l’#Aude et à la conseillère régionale Mylène Vesentini, décédée le 2 septembre dernier.