Les mesures du Plan Mobilités – Pouvoir d’Achat de la région Occitanie

capture d_écran 2019-01-20 à 13.40.04

Lors du dernier Conseil régional de 2018, la région a adopté un plan d’actions en faveur de la mobilité, de l’environnement et du pouvoir d’achat. En voici les principales mesures:

Création d’un éco chèque mobilité (basé sur la même grille de revenus que l’éco chèque logement déjà existant) qui concernera 1,3 million de foyers les plus modestes de la région,  avec:

Une aide minimum de 1000 euros pour l’acquisition de véhicules d’occasion électriques ou hybrides, complétant l’exonération des frais de carte grise déjà en place et s’ajoutant à la prime de l’Etat. A noter, 1200 bornes publique de recharge existant déjà sur le territoire. Une aide minimum de 100 euros pour l’achat d’un vélo à assistance électrique s’ajoutent à celle prévue par l’état, Une étude en vue de créer une aide à la conversion des véhicules essence au GNV(gaz naturel pour véhicules), afin d’apporter des solution aux déplacement les plus longs.

Prime de fidélité au train: la Région reversera aux abonnés annuels du train régional une partie des pénalités dues par la SNCF(environ 400 000 euros) lorsqu’elle ne respecte pas ses engagements(ponctualité qualité).

-Incitation au co-voiturage: pour les voyages domicile-travail:aide à la création d’aires et incitation financière en faveur des dispositifs de mise en relation des usagers. La région mobilise 2 millions d’euros sur ce dispositif, 25 millions d’euros étant déjà fléchés dans le plan PEM (pôles d’échange multi-modaux) depuis 2018.

Accompagnement des plans de mobilité en entreprises et dans les collectivités, destinés à réduire les déplacements, télétravail, horaires décalés, etc., autant d’actions qui bénéficieront d’une aide de 500 000 euros de la Région.

Création d’un plan vélo:développement d’aménagement cyclables, stationnement sécurisé dans les gares, projets de vélo-route, voies vertes et pistes cyclables.

Maintien de l’exonération des frais de carte pour le véhicule propres et de la taxe sur les permis de conduire. pour rappel, en 2018, la Région a adopté une nouvelle gamme tarifaire pour encourager les habitants à utiliser les trains régionaux, leur permettant ainsi de bénéficier: d’une prise de charge 75% du prix du billet par la Région, d’une baisse d’un tiers du prix de l’abonnement pour les moins de 26 ans, de l’extension de la gratuité pour les publics en difficultés, de la généralisation des billet à 1 euro sur l’ensemble du territoire de 2,5 millions de billet petit prix, de 11% de train supplémentaires d’ici 2020 et 37000 places supplémentaire par jour.