Vœux 2019, une année porteuse d’espoirs

newyear

L’année 2018 se sera bien terminée sur les chapeaux de roues pour le président Macron. Son “projet” concrétisé par 18 mois de matraquage tous azimuts n’aura fait que creuser toujours plus le fossé des inégalités. Mais pauvreté endémique et désespoir social ont fini par accoucher d’une colère populaire inédite. L’apparition du mouvement des gilets jaunes a démontré qu’une irruption citoyenne dans les débats politiques est possible, et peut déstabiliser le gouvernement.

Les communistes sont partie prenante de ce mouvement social, et ce à juste titre quand on compare les revendications des gilets jaunes aux propositions politiques du parti. Et c’est pour cela que 2019 est porteuse d’espoir, les urgences sociales et écologiques qui pèsent désormais sur l’humanité nécessitent un courage politique qu’une irruption citoyenne pourrait bien être seule en mesure d’apporter.

Un espoir doublé d’une nouvelle dynamique au parti communiste français enclenchée par l’élection de Fabien Roussel lors du dernier congrès. Les communistes sont sortis rassemblés et prêts à relever les nombreux défis qui se profilent, à commencer par les élections européennes.

Le piège est bien réel et pourrait se refermer sur nous. D’un côté l’extrême droite revigorée par les évènements de cette fin d’année et l’avancée nationaliste inquiétante qui touche toute l’Europe. De l’autre, le nouveau monde à Macron et sa stratégie bien vieille de participer à la montée des extrêmes pour s’ériger, encore, comme la seule alternative. La finance folle ou les fachos, les communistes n’entendent pas rester enfermés dans ce débat. D’autres choix sont possibles, face à l’urgence écologique et pour une Europe des peuples, formulons le vœux que cette année 2019 soit celle qui répondent aux espoirs des 99% et en finisse avec l’injustice capitaliste.

Bonne année 2019.