Gilets jaunes. Un militant communiste du Tarn et Garonne explique son soutien

“issue d_une famille modeste, je me suis intéressée à la politique au moment de commencer mes études, alors que mes parents galéraient à

Militant communiste et syndical du Tarn et Garonne, André Gréder nous explique pourquoi, depuis le 17 novembre dernier, il porte un gilet jaune. Entretien.

J.S: Pourquoi as-tu décidé de te joindre au mouvement des gilets jaunes?

A.G: Je participe à ce mouvement tout simplement parce que je suis comme un autre. J’ai vu un mouvement se créer, qui refuse l’injustice sociale, qui réclame au président des riches, une autre politique, d’autres choix pour que cesse la mal-vie, pour que cesse la misère. Et donc je me suis complètement joins à ce mouvement, mais en respectant totalement ses codes, à savoir, sa volonté d’être indépendant des partis politiques et des syndicats. Je respecte cela car, au départ, c’est ce qui a donné un élan à ce mouvement citoyen.

J.S: Donc sur le fond, en quoi tu te retrouve dans ce mouvement?

A.G: Et bien justement, c’est bien parce qu’il y a des questions de fond qui me parlent que j’ai décidé d’adhérer à ce mouvement. A savoir, nous demandons l’augmentation du SMIC, des salaires, des minimas sociaux et des pensions de retraites. Nous demandons le rétablissement de l’impôt sur la fortune, mais aussi une réforme fiscale juste qui force les riches à contribuer au même titre que les pauvres. Nous demandons aussi le rétablissement des services publics partout car ils sont des lieux de solidarité. Enfin, nous avons des exigences fortes en matière de démocratie, notamment avec la demande du RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne).

J.S: Une remarque pour conclure ?

A.G: Oui. je pense que ce mouvement a besoin de se développer. Il faut aussi que tôt ou tard, les salariés dans les entreprises se saisissent de la fiche de paie et monte en puissance leurs revendications. Si demain les gilets rouges dans les entreprises, pouvaient croiser les gilets jaunes sur les ronds-points, cela serait une explosion sociale salutaire pour notre pays.