Tarn et Garonne. Revue de presse du 12 mars 2019

Add a heading (1)

Un centre de santé à Castelsarrasin, La Dépêche. Les élus RN déboutés par la justice, La Dépêche. Coup de com du maire de Toulouse, France 3. Sondages accablant pour Macron et la droite, IFOP. Accusations au PCF 31, France 3. Etat des lieux de la vie associative, l’Humanité.

« Ils souhaitent combattre la désertification médicale de la commune par la mise en place d’un centre de santé public », peut-on lire ce matin dans La Dépêche du Midi, au sujet du Collectif pour le Création de Centres de Santé Publics en Tarn et Garonne. Le quotidien leur consacre tout un article dans lequel le président du collectif insiste notamment sur la situation inquiétante de la commune où trois médecins doivent cesser leur activité d’ici 2 ans. Une situation amenée à s’aggraver quand on sait que Castelsarrasin, ville sous-préfecture, possède déjà la densité de médecins la plus faible du département.

Attendu sur ce sujet, et jusque là silencieux, le maire de Castelsarrasin a dévoilé sa solution, « partielle« , lors d’une réunion publique avec des infirmiers et médecins libéraux de la ville. Un effort, certes, mais sommes toutes un peu fébrile, puisque Jean-Philippe Bésiers le reconnaît en assurant garder « l’objectif de se tourner vers d’autres solutions en complémentarité de dispositifs existant sur le territoire » par la suite.

Montauban, les citoyens de l’association musulmane Es-Salem ont de quoi célébrer suite à la décision du tribunal de Toulouse de débouter les élus du Rassemblement National qui s’oppose à la construction d’une mosquée. « Le tribunal administratif a confirmé que ce projet d’une une nouvelle salle de prière digne de ce nom, est bien conforme à la loi dite de 1905, veillant à la séparation de l’Eglise et de l’Etat », nous rappelle La Dépêche.

La fédération de Haute-Garonne du parti communiste toujours dans la tourmente suite aux révélations d’une ancienne dirigeante du mouvement des étudiants communistes au micro de France 3. Des dirigeants sont accusés d’avoir dissimulé des agressions sexuelles. Si aucune plainte n’a encore été déposée, la direction a annoncé que le dispositif interne « Stop Violences » sera chargé « de tirer ces affaires au clair ».

Grand déballage hier dans la presse du maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc qui a lui aussi publié « ses contributions » au grand débat national du président Macron. Farouche opposant à l’impôt sur la fortune, l’élu LR tente quand même de répondre à la polémique de la suppression de l’ISF en proposant de taxer certains « capitaux qui ne sont pas investis dans des PME françaises pour développer l’emploi », peut-on lire sur le site de France 3. Une mesurette au goût fort de poudre de Perlimpinpin qui a suscité de nombreuses critiques, notamment sur les réseaux sociaux.

En attendant, l’IFOP a publié hier un sondage qui nous révèle que 54% des français soutiennent encore, ou ont de l’empathie pour, le mouvement des Gilets Jaunes. Une nouvelle un peu encombrante pour M. Moudenc. D’autant que le grand débat, aux airs de campagnes pour les européennes, touche à sa fin, et aucune revendication des Gilets Jaunes n’a pour l’instant trouvé de réponse.

Et sur les européennes aussi l’IFOP vient de publier un sondage. Celui-ci nous apprend que 61% des français n’ont encore jamais entendu parler du candidat tête de liste du parti Les Républicains aux européennes de mai prochain. Seulement 28% des français font encore confiance à la droite pour sa capacité à restaurer du pouvoir d’achat, et 27% leur font confiance dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans ce contexte, on comprend mieux le flop des  « contributions » du maire LR de Toulouse sur Facebook…

Subventions publiques, fin des contrats aidés, dans sa rubrique « en débat », l’Humanité de ce mardi apporte des éléments de réponse à la question: Comment faire vivre les associations ? Marie-George Buffet, ancienne ministre, dresse le bilan des attaques du gouvernement sur la vie associative, quand Philippe Jahshan, président du Mouvement Associatif, rappelle l’importance de ce secteur dans notre pays. Pour lire le dossier, cliquer ici.