Interventions des communistes en assemblée plénière de la région Occitanie

Event

Le conseil régional d’Occitanie a tenu ce jeudi 28 mars son assemblée plénière. Membres de la majorité régionale menée par la présidente Carole Delga, les élus communistes ont exprimé leurs positions sur de nombreux sujets.

Concernant le plan régional permettant de faire face au Brexit, Nicolas Cossange a notamment rappelé que « La démagogie, alliée aux basses manœuvres parlementaires en tous genres, du gouvernement conservateur de Theresa May, entraîne le Royaume-Uni dans le chaos politique et ouvre la porte à de nouvelles régressions pour les peuples britanniques et européens ».

Retrouvez son intervention ici

Sur le sujet du développement des mobilités dans la région, Patrick Cases, élu des Pyrénées Orientales a rappelé « les défaillances de l’Etat et de la SNCF ».

Retrouvez son intervention ici

Cette intervention faisait suite à la présentation du 4è pilier de la politique régionale des transports par son vice-président Jean-Luc Gibelin.

Retrouvez son intervention ici

Lors du débat sur la réforme du lycée et de l’apprentissage, Nicolas Cossange est intervenu pour dénoncer « une école de l’exclusion sociale et de la régression qui se met en place »

Retrouvez son intervention ici

Engagée pour la santé des habitants de la région, l’assemblée a présenté un rapport, voté à l’unanimité par les élus, pour signer la charte d’engagement « Villes et Territoires sans perturbateurs endocriniens » initié par l’ONG Réseau Environnement Santé (RES).

Retrouvez l’intervention de Jean-Luc Gibelin sur ce rapport ici

Mobilisés pour le pouvoir d’achat et le bien-être des agents régionaux, les élus communistes se sont abstenus lors du rapport qui présentait le budget du Comité des Œuvres Sociales.

Retrouvez l’intervention ici

Lors des questions d’actualité, le vice-président Jean-Luc Gibelin a réaffirmé l’attachement des élus communistes au service public et leur soutien aux agent des impôts mobilisés contre les fermetures des trésoreries de proximité.

Retrouvez son intervention ici

En faveur du monde associatif, les élus socialistes, écologistes et communistes de la majorité ont voté un vœu appelant le gouvernement à mettre en place un soutien pérenne à ce secteur.

Lire le vœu ici

Enfin, le conseiller Patrick Cases est intervenu pour questionner la présidente sur les retards de paiements des programmes LEADER qui font planer la peur de l’abandon de pans entiers du territoire en milieu rural.

Retrouvez son intervention ici