Hôpital de Moissac. On fait quoi après cette réunion ?

IMG_20191125_1854379

Plus de 600 personnes ont assisté à la réunion publique organisée ce 25 novembre par le comité de défense de l’hôpital de Moissac. Une mobilisation exceptionnelle qui témoigne de l’attachement de la population à cette structure de proximité.

Si l’appel à été initié par le comité de défense, ils ont été nombreux et nombreuses, personnalités de tous bords, à prendre la parole pour réaffirmer publiquement leur soutien au service public hospitalier. Parmi elles, les infirmières, en lutte depuis plusieurs semaines, n’ont pas manqué de rappeler la situation insupportable que vit l’hôpital public, le manque de moyens, et de personnel. « Nous sommes toujours là pour vous, mais aujourd’hui nous avons besoin de vous », lançaient elles notamment.

Mais ce cri sera-t-il entendu ? « C’est bien beau cette réunion ce soir, mais on fait quoi après? » demandait par la suite une personne du public. Une question des plus pertinentes quand on connaît la proximité de certains dirigeants de ce comité avec la majorité « en marche » du président du conseil départemental Christian Astruc. La même majorité dont le 1er vice-président Pierre Mardegan, candidat “en marche” au dernières législatives, ne cache pas son ambition de voir fermer les hôpitaux de Moissac et Montauban pour faire sortir de terre une structure flambant neuve du côté de Bressols. On peut se demander en effet jusqu’où ira l’action de ces élus contre un gouvernement qu’ils soutiennent dans toutes ses politiques, y compris celles visant à casser nos services publics de santé…