Occitanie. Lutter contre le racisme et toutes les discriminations

ESVdv__WkAAWsHo
Réunis en assemblée plénière le 5 mars, les élus du conseil régional ont voté le premier plan régional de lutte contre toutes les formes de racisme

La Région Occitanie a placé au premier plan l’enjeu d’une égalité “effective, pour toutes et tous et partout sur le territoire”. De nouveaux engagements ont ainsi été pris, au cours du présent mandat, pour lutter contre toutes les formes de discriminations, “pour que les différences ne soient pas facteurs d’exclusion mais tout au contraire, qu’elles participent à l’enrichissement de notre société”, a insisté la présidente Carole Delga lors de l’assemblée plénière du 5 mars.

En effet, la région a entamé une bataille sur tous les fronts, en lançant le 1er dispositif régional de promotion de la citoyenneté et de lutte contre les discriminations le 24 mars 2017. Le 20 décembre de la même année, la majorité régional adoptait son 1er plan d’actions transversal Occitanie pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes. Quelques mois plus tard, le 23 mars 2018, elle adoptait son 1er plan d’actions transversal Occitanie pour la prise en compte des handicaps. Sur la période 2016-2019, la Région a apporté 8,4 millions d’euros de financement aux actions de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, notamment portées par les associations du mouvement de l’Education Populaire.

Souhaitant amplifier cet effort, la Région a décidé de poursuivre le combat contre le fléau du racisme en se dotant ce jeudi 5 mars en assemblée plénière, d’un plan régional d’actions contre le racisme et l’antisémitisme. Construit dans le cadre d’un large dialogue avec tous les acteurs et toutes les actrices de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, ce plan comprend la mise en œuvre de 10 mesures volontaristes qui mobilisent les différentes politiques régionales, mais aussi la Région en tant qu’employeur. 12.6 millions d’euros seront mobilisés sur les 4 années à venir pour engager ce nouveau plan d’actions.

Dans les territoires avec Marie Piqué

img_20190618_0951261
Réunion publique LCD du 18 juin 2019 à la maison de région de Montauban

Depuis son adoption, en 2017, la vice-présidente Marie Piqué s’est emparée du dispositif de promotion de la citoyenneté et de lutte contre les discriminations pour prendre à bras le corps ses problématiques dans les territoires. Depuis 2018, elle a sillonné Toulouse, Montpellier, Rivesaltes, Cahors, Nîmes et Montauban afin de présenter ce dispositif aux acteurs associatifs locaux. “L’engagement politique ne peut se concrétiser seul”, insiste l’élue lotoise, avant de poursuivre, “c’est la raison pour laquelle je remercie le monde associatif très engagé sur ces question, vecteur de lien social et partenaire privilégié pour assurer une efficacité maximum de ce dispositif”.

Marie Piqué poursuit en 2020 sa présentation dans les territoires du dispositif régional de soutien aux projets de lutte contre les discriminations. Dans ce cadre, elle sera le 28 avril à Foix, le 27 mai à Mende et le 15 juin à Tarbes. Ces réunions d’information ont toutes lieux dans les maisons de région, de 13h30 à 17h et s’adressent en priorité aux acteurs associatifs locaux susceptibles de s’emparer du dispositif régional.

*Cliquer ici pour en savoir plus sur le dispositif régional de lutte contre les discriminations