Occitanie. Des mesures pour ceux qui nous soignent et agissent au quotidien

shutterstock_1680760828
10 millions de masques commandés par la région Occitanie à destination des personnels des CHU et groupements hospitaliers du territoire. (*Crédit photo: tous droits réservés)

 

“La première priorité est de préserver la santé de nos concitoyens par l’achat massif de masques, de soutenir les entreprises et leurs salariés produisant du matériel sanitaire et de mettre en place le transport à la demande des personnels hospitaliers”, a annoncé la présidente de région Carole Delga à la presse alors que s’est tenue vendredi la commission permanente du conseil régional. Organisé dans des conditions très particulières en raison des mesures de lutte contre le coronavirus, cette commission a vu les élus régionaux voté plus de 200 dossiers administratifs dont un plan Covid-19 de 22 mesures chiffré à 250 M€ pour faire face à la crise.

Environ 20 M € de ce plan, les 3 premières mesures, seront consacrés à la protection “de ceux qui nous soignent et agissent au quotidien”. Afin de répondre aux besoins identifiés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) en Occitanie, la Région a commandé 10 millions de masques, dont 5 millions de modèles FFP2 et 5 millions de FFP1 pour un montant de 14 M €. Ceux-ci seront rapidement mis à disposition des personnels des CHU et groupements hospitaliers du territoire, ainsi que des soignants du secteur privé – EHPAD, infirmiers, médecins, pharmaciens, aides à domicile…

« Soutien aux entreprises régionales produisant du matériel sanitaire »

De nombreuses entreprises régionales produisent du matériel sanitaire, ou peuvent réorienter leur production dans ce domaine. Elles nécessitent aujourd’hui un soutien particulier afin d’adapter, augmenter ou réorienter leur capacité de production et ainsi répondre à la demande. 1 M€ sont prévus dans le plan, au travers de 2 nouveaux dispositifs, pour accompagner ses entreprises. 150 ont déjà pu être identifiées sur la région, parmi lesquelles l’atelier Tuffery à Florac (48), producteur de jeans, qui diversifie ses process pour créer des masques non médicaux.

 

 

Ou encore l’entreprise Paul Boyé Technologies à Labarthe-sur- Lèze (31) qui fabrique 1 million de masques FFP1 et FFP2 par semaine et en produira 2,5 millions dans les 3 semaines à venir, grâce à son extension.

 

« Nous croyons à la solidarité et au service public »

Troisième mesure, l’adaptation de l’offre de transport régionale et la mise en place d’un service de transport à la demande pour les personnels soignants. “C’est parce que nous croyons à la solidarité et au service public, notamment ceux de la santé, de l’éducation et des transports” que de telles mesures sont mise en place a expliqué le vice-président aux transports Jean-Luc Gibelin en commission.

Depuis le 17 mars la région applique d’ors et déjà la gratuité des services de transports liO (TER, autocars et TAD) pour l’ensemble des personnes contraintes de se déplacer, dont les professionnels de santé. A compter de ce 6 avril un service de transport à la demande pour les personnels des centres hospitaliers et EHPAD est mis en place. Pour en bénéficier, l’usager est invité à formuler sa première demande auprès de la centrale de réservation. Numéro vert 0805 460 306.

*Cliquer ici pour + d’information sur ce dispositif