Aide alimentaire. La Région s’engage pour des circuits courts solidaires

FRANCE - SOCIAL ISSUES - THE DRIVE SOLIDIARY - FOOD DISTRIBUTION
Une dame accueillie par le Secours Populaire de Castelsarrasin attend son colis d’aide alimentaire. Photo crédit: Patricia Huchot-Boissier

”Aujourd’hui, on estime que 2 ou 3 millions de personnes supplémentaires ne vont pas pouvoir manger à leur faim du fait des conséquences de la crise sanitaire”, alerte la secrétaire nationale du Secours Populaire Henriette Steinberg depuis des jours dans la presse nationale. Un constat alarmant qui pointe le développement d’une crise économique et sociale sans précédent suite à la crise sanitaire en cours. Suspension des solidarités familiales ou amicales, fermeture des marchés de plein vent, plus d’accès à la cantine pour les publics scolaires, les effets du confinement sont lourds pour les familles les plus précaires.

Face à cette situation sociale qui s’aggrave dans notre région, la présidente Carole Delga annonce un dispositif régional de solidarité alimentaire. “Je sais qu’en plus de cette crise sanitaire, nos familles rencontrent souvent de grandes difficultés financières”, explique l’ancienne ministre dans une vidéo sur les réseaux sociaux. ”Je veux qu’elles puissent déguster les bons produits de nos agriculteurs. La Région achètera, et ce seront les associations qui tout près des familles en difficulté pourront distribuer ces produits frais, mais aussi des plats cuisinés”.

Un véritable circuit court solidaire. C’est la feuille de route qui a été fixée suite à la rencontre, semaine dernière de la présidente et des représentants des associations actrices de l’aide alimentaire en région. L’opération se fera en lien avec la chambre régionale d’agriculture de manière à permettre d’atteindre le double objectif de soutenir les milliers de familles en difficulté et d’aider les producteurs locaux à écouler fruits, légumes, viandes et laitages.