La région répond à l’appel des étudiants infirmiers mobilisés face au Covid-19

 

Hôpital de Montauban
Crédit photo: France Bleu – Grèves été 2019 – Montauban

L’appel a été entendu. Depuis plusieurs semaines, professionnels, collectifs et syndicats de soignants dénoncent la situation des étudiants infirmiers et aide-soignants face au Covid-19. Pour rappel, le service public hospitalier a connu un mouvement social historique depuis plus d’un an. En novembre déjà, face à la surdité du gouvernement, le syndicat CGT du CHU de Montauban en appelait à un mouvement d’ensemble en Tarn et Garonne et dans toute la France pour réclamer des moyens, des personnels et de meilleurs salaires. 

Plus d’un mois après le début de la crise du coronavirus, le gouvernement ne change toujours pas de braquet et n’a pour l’instant répondu à aucun de ces 3 points. Et ce malgré les nombreuses alertes lancées par les soignants, dont ceux de Montauban récemment. Sous-effectifs et manque de moyens ont poussé les directions d’hôpitaux à réadapter les stages des étudiants infirmiers de manière à ce qu’ils puissent venir en renfort face au Covid-19. 

D’habitude bénéficiaires de bourses de la Région, c’est la raison pour laquelle la Présidente Carole Delga a annoncé semaine dernière à la radio une aide exceptionnelle pour les étudiants en soins infirmiers et élèves aide-soignants. Celle-ci, “d’un montant de 1200 euros par mois et cumulable avec les autres aides régionales”, sera versée aux étudiants “qui effectuent des stages sur le front Covid-19 dans des établissements de santé ou médico-sociaux, publics ou privés”, a précisé la présidente. Une initiative de solidarité du conseil régional en réponse à l’appel du monde soignants qui vient s’ajouter aux mesures déjà annoncées et saluée par les soignants et syndicats. Ceux-ci attendent d’ailleurs toujours que leur appel soit entendu par le gouvernement pour des lits, du personnel et des augmentations de salaires…