Terres des Confluences. Entretien avec Xavier Prevedello, conseiller délégué à la santé

Lors de la mise en place, début juillet, du nouveau conseil communautaire Terres des Confluences qui regroupe 22 communes autour de Castelsarrasin et Moissac, le maire de Saint Porquier, Xavier Prevedello à été élu conseiller délégué à la santé et la lutte contre la désertification médicale. Entretien.

Pourquoi la création de cette délégation ?

Xavier Prevedello: L’idée est partie du fait que le 28 août 2019, le président Bernard Garguy a signé la mise en place d’un Contrat Local de Santé (CLS) au niveau intercommunal avec pour but de travailler sur les questions de santé inhérentes au bassin de vie. La crise sanitaire, le manque de médecins et la situation fragile de l’hôpital de Moissac ont amené le sujet de la santé à devenir une préoccupation majeure du nouveau président de la communauté de communes Dominique Briois, également maire de Lavilledieu du Temple. Il a souhaité prioriser cette question sur la bassin de vie. Cela va également nous permettre de travailler à créer des liens privilégiés et renforcés avec l’agence régionale de santé.

D’après vous, comment remédier au manque de médecins sur notre territoire ?

X. P: Il n’existe pas de réponse formelle. Cependant il faut que notre territoire soit en capacité de proposer un panel d’offres salariées et libérales attractives pour les professionnels. Pour cela nous devons mettre en place un projet de santé attractif qui permette une coordination globale. C’est tout le sens du CLS.

En quoi va consister le rôle de cette délégation et comment va-t-elle fonctionner ?

X.P: Elle va fonctionner sous formes de commissions sectorielles afin de répondre à 2 objectifs principaux: faire vivre le CLS et impliquer l’ensemble des municipalités des 22 communes membres de la communauté Terres des Confluences. Ce fonctionnement sera proposé en réunion des maire en septembre afin de le valider. Nous allons y traiter en priorité toutes les questions liées au Covid-19 car c’est une urgence du moment, mais aussi les questions de santé et de santé mentale en général. Un accent sera également mis sur le volet social de la santé.


*Article extrait du dernier numéro des Nouvelles de Tarn et Garonne. Retrouvez l’ensemble des articles et des sujets en vous abonnant au journal. Téléchargez le formulaire d’abonnement à renvoyez avec votre chèque, libellé à Nouvelles de Tarn et Garonne, au 68 rue de la République, 82 000 Montauban.