Molières. Ouverture du centre de santé public

Le sujet n’en finit plus de faire des remous. Tant il est vrai que l’avancée des déserts médicaux liée au manque de médecin crée beaucoup d’anxiété parmi nos concitoyens, les élus locaux sont souvent en peine pour trouver des solutions. C’est la raison pour laquelle dès 2016 le conseil régional, sous l’impulsion de sa vice-présidente aux solidarités Marie Piqué, a lancé un nouveau dispositif de soutien aux centres de santé publics.

“Les centres de santé permettent d’apporter plusieurs niveaux de réponse en adéquation avec les besoins du territoire, des populations et des professionnels”, avait insisté l’élue communiste du Lot lors d’une réunion publique l’an dernier à la salle des fêtes de Lamothe Capdeville. Un message entendu à l’époque par Valérie Hébral, alors candidate à la mairie de Molières et élue maire lors des dernières élections.

Depuis décembre 2019, au départ des deux derniers médecins libéraux de la commune, plus de 2200 personnes se sont retrouvés sans solution. Une situation qui a alerté l’association ADMR 82, implantée sur la commune et gestionnaire de 65 centres de santé en France.

C’est donc avec l’appuie, notamment financier, de la mairie de Molières que l’ADMR 82 porte ce projet de centre de santé public avec des médecins salariés. Ouvert depuis le 14 septembre, dans des locaux provisoires, la structure possède déjà deux médecins, une secrétaire médicale et sept partenaires paramédicaux. “Une première étape qui permet de répondre aux besoins de la population”, insiste Stéphane Denardi, directeur général de l’ADMR 82. “Maintenant, avec le soutien de la région, nous allons pouvoir sereinement nous pencher sur le volet immobilier de ce projet”, souligne Valérie Hébral qui a d’ors et déjà trouvé un bâtiment adéquate à l’entrée de la ville.


*Article extrait du dernier numéro des Nouvelles de Tarn et Garonne. Retrouvez l’ensemble des articles et des sujets en vous abonnant au journal. Téléchargez le formulaire d’abonnement à renvoyez avec votre chèque, libellé à Nouvelles de Tarn et Garonne, au 68 rue de la République, 82 000 Montauban.