Occitanie. Une agence régionale des investissements stratégiques

Crédit photo: laregion.fr

La Région Occitanie a souhaité créer en 2020 l’Agence régionale des investissements
stratégiques (Aris), afin de relocaliser en Occitanie des activités ou savoir-faire indispensables, assurer l’autonomie de la région sur le plan économique, accélérer la transition écologique du territoire et favoriser l’émergence de l’économie de demain. L’Aris a tenu hier son assemblée générale constitutive.

« La Région pousse à la relocalisation d’activités et de savoir-faire en Occitanie: elle confie à la nouvelle Agence régionale des investissements stratégiques Aris l’accompagnement de grands projets en santé, agroalimentaire, énergies, numérique et économie circulaire », a expliqué la présidente Carole Delga. « L’Aris s’implique déjà dans la production d’hydrogène vert chez Cameron (Schlumberger) à Béziers, d’acier pour les voitures électriques chez ArcelorMittal à Saint Chély d’Apcher en Lozère, de recyclage des batteries électriques chez Snam à Viviez et de relance de l’abattoir de Sainte-Geneviève-sur-Argence en Aveyron. ARIS devrait appuyer 25 grands projets créateurs d’emplois d’ici 5 ans ».

L’Aris va permettre de soutenir des projets, en particulier dans les secteurs clés de la santé, l’alimentation, les transports intelligents, la transition climatique et le numérique en devenant actionnaire d’entreprises régionales sur des projets de création, de diversification, de développement ou de transformation avec des solutions de portage immobilier (mobilisation de fonds propres ou quasi-fonds propres et constitution de sociétés de projets). Dotée de 54 M€ sur les cinq premières années, l’Aris a pour objectif d’accompagner sur cette période entre 30 et 40 projets, permettant de créer ou sauvegarder jusqu’à 4 000 emplois.


Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par e-mail des nouvelles publications.