Désespoir des soignants en Tarn et Garonne. Reprenons la main sur nos vies !

Crédit photo: UD CGT 82

Militant communiste du Tarn et Garonne, attaché à l’égalité d’accès aux soins pour tous comme à la reconnaissance à sa juste valeur du travail des agents du service public hospitalier, je tiens à leur apporter tout mon soutien alors qu’ils sont nombreux en lutte actuellement dans le département. Cela fait désormais des mois, des années, que la grogne et la désespérance montent parmi les soignants. A l’hôpital, comme dans les cliniques, dans les EHPAD publics et privés, et malgré les « quoi qu’il en coûte », les applaudissements et autres « Ségur », rien n’a changé en Tarn et Garonne ! A l’hôpital de Moissac, de Caussade comme au CH de Montauban, ou encore dans les EHPADs, la situation s’est malheureusement empirée. Ceux qui seront amenés à s’occuper de nous tôt ou tard souffrent et ne cessent de le crier, mais rien ne bouge !

2021 et 2022 seront des années électorales. Plus que jamais, il faut désormais s’emparer des urnes et envoyer un message clair : nous voulons des moyens pour la santé ! Une gauche rassemblée, unie et force de proposition est seule en capacité de changer cela et de faire renaître l’espoir pour nos soignants. Dans ce département, en charge de l’autonomie et du handicap, il faut en finir avec la majorité actuelle du Président Astruc et remettre les idées de progrès social au cœur du Tarn et Garonne. En Occitanie, il faut tout faire pour conforter la majorité progressiste de Carole Delga qui œuvre au quotidien pour la santé et le bien-être des habitants de la région. Mais surtout, en 2022, nous devons être attentifs à ne pas nous laisser enfermer dans le piège Macron – Le Pen. Citoyens ! Reprenons la main sur la politique et sur nos vies. Ne laissons pas les urnes à ceux qui veulent tout privatiser, et nous priver de tout !


Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par e-mail des nouvelles publications.