Castelsarrasin. Élèves en décrochage, grands oubliés du conseil municipal

Photo: conseil municipal du 8 avril 2021.

Depuis la rentrée 2020, nous sommes nombreux à Castelsarrasin à interpeller la municipalité sur le sujet des inégalités à l’école exacerbées par la pandémie. L’analyse du 1er confinement a démontré qu’un grand nombre d’élèves ont accumulé du retard dans leurs études, notamment due à la condition sociale des familles qui ne leur a pas permis de poursuivre les apprentissages dans les conditions imposées par la crise.

Dès le mois de septembre, en tant que secrétaire du comité du Secours Populaire, et face aux nombreuses sollicitations des familles, avec le Secours Catholique et l’association des musulmans de Castelsarrasin nous avons demandé une rencontre avec la municipalité afin d’étudier la possibilité de mettre en place une structure de soutien scolaire opérationnelle dès les vacances d’octobre. Celle-ci aurait pu être portée par la mairie et les bénévoles de nos associations auraient pu en être les chevilles ouvrières.

Monsieur le maire, n’a pas souhaité nous rencontrer et nous n’avons jamais eu de retour. En décembre, lors du comité de dialogue mis en place par la mairie, les parents d’élèves ont mis la question du soutien scolaire à l’ordre du jour. J’y ai moi-même expliqué que « la période de confinement a eu des effets dévastateurs sur la scolarité de nombreux enfants, avec une augmentation significative du taux de décrochage et qu’il est urgent de mettre en place un véritable service de soutien scolaire accessible à l’ensemble des familles de la commune ». La mairie nous a répondu « qu’une concertation était en cours sur la mise en œuvre d’un dispositif de soutien scolaire pour les élèves en échec scolaire »…

En février, la FCPE 82 a interpeller la municipalité pour demander la mise en œuvre d’un projet CLAS (Contrat Local d’Accompagnement à la scolarité) en lien avec la CAF. Une demande restée sans réponse…

Quelle surprise donc hier soir lors du conseil municipal lorsque le conseiller municipal d’opposition Eric Benech pose la question quant à la mise en place d’un projet de soutien scolaire sur la commune, insistant lui aussi sur « l’urgence » de s’en préoccuper. « Sachez que nous sommes engagés, en lien avec le CCAS, sur un projet de soutien scolaire », a rétorqué le maire, expliquant qu’un « travail est mené avec les associations pour recenser les besoins », « qu’une rencontre avec les partenaires a eu lieu », et « qu’une équipe a été définie ensemble sous l’égide de la municipalité ». Cela se serait même fait « avec l’association des musulmans de Castelsarrasin, de la croix rouge et même du Secours Populaire ». Pour l’heure, aucun acteur, associations ou parents d’élèves, n’a encore vu l’ombre de ce projet !

Voici donc un an que nous alertons sur ce problème et que rien n’est fait. Le nombre d’élèves en décrochage continu d’augmenter et la mairie n’a toujours pas pris la mesure de l’urgence de la situation alors que la scolarité est sensée être « sa première priorité »…


Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par e-mail des nouvelles publications.