L’Occitanie en commun: « être utile et répondre aux besoins de nos concitoyens »

A quelques jours du premier tour des élections régionales, Pierre Lacaze et Marie Piqué appellent à une mobilisation du monde du travail pour la liste Occitanie en Commun de Carole Delga. « Il y a un vrai danger, le Rassemblement National ne recule pas dans notre région aujourd’hui », a insisté le chef de file des communistes lors d’une conférence de presse à Cahors. « Avec Marie et tous les candidats communistes de la région, nous voulons faire reculer le Rassemblement National, mais aussi les droites LR et LREM dont l’alliance potentielle représente un danger réel ».

« Les élus communistes, avec Carole Delga, ont mis en œuvre des politiques d’intérêt général. Dans les six années à venir nous voulons répondre aux besoins des habitants de la région, notamment sur les questions de santé », a détaillé la vice-présidente sortante. Pour la tête de liste du Lot, il faut désormais aller plus loin dans le développement des centres de santé partout dans les territoires. « Afin de mieux réguler l’offre de soins, mais aussi pour organiser une véritable filière de recrutement et multiplier les terrains de stages, nous voulons créer une structure régionale de formation, de recrutement et de coordination de la médecine générale salariée ». L’élue lotoise propose de mobiliser les capacités d’emprunt et d’investissement de la Région pour lever les contraintes financières et budgétaires des territoires et ainsi trouver les financements pour organiser, via un vaste réseau de centres de santé, un véritable service public régional de médecine générale.

Autre idée forte qui a retenu l’attention de la Présidente Carole Delga, organiser des États Généraux de l’emploi en Occitanie. « Cela pourrait prendre la forme d’une conférence régionale sur l’emploi associant les organisations syndicales », a détaillé Pierre Lacaze. « Pour lutter contre les restructurations injustes et leurs lots de pertes d’emplois, nous proposons par exemple de majorer les taux des aides aux entreprises qui s’engagent sur plusieurs années pour l’amélioration de leurs politiques salariales, de formation et de respect des normes environnementales ». Avant tout cela, ils ont tous deux appelé les communistes à se mobiliser les 20 et 27 juin en faveur de l’Occitanie en commun.


Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par e-mail des nouvelles publications.