Extrême-droite: démagogie et politique

Les temps changent, mais pas l’extrême-droite, ni sa démagogie politique. Et il faut bien dire que des années de surenchère dans les médias ont profondément enraciné le principe. « Au nom du peuple », « anti-système », que n’aura-t-on pas entendu dans la bouche de dirigeants RN ou LR. A la télé Eric Zemmour oppose régulièrement « nos élites » au « peuple français ». Une démagogie malsaine qui n’a pour but que de diviser la majorité des français. Cette majorité qui travaille, qui se lève tous les matins pour des salaires et un pouvoir d’achat toujours plus bas. Cette majorité de travailleurs français, toutes origines confondues, que la droite, et son extrême, n’ont de cesse de vouloir soustraire des mécanismes de solidarité nationale tels que la sécu, l’assurance chômage ou le système des retraites. Tout cela au profit du grand patronat. Et pendant qu’ils s’évertuent à opposer les travailleurs entre eux, en enfumant le débat public avec des thèmes aussi rances que honteux, la bourgeoisie se remplie les poches ! Les scandales récurrents sur l’évasion fiscale sont là pour nous le rappeler.

Tout près de chez nous, à Moissac, le maire RN se gargarise d’avoir allonger la durée de résidence de 3 mois à 1 an pour toucher les aides sociales du CCAS. « Inéligibilité des parents dont les enfants sont souvent absents à l’école ou qui ne se rendent pas aux rappels à l’ordre dans le bureau du maire », a-t-il osé dans une communication municipale récente. Eh oui, désormais à Moissac, « les aides municipales se méritent ». Un exemple écœurant qui va encore pénaliser les plus précaires alors qu’un tiers de la population sur notre territoire vit désormais sous le seuil de pauvreté. D’autant plus démagogique que ces « aides du CCAS » ne représentent finalement qu’une toute petite partie des aides sociales auxquelles a droit un ménage. La plupart des aides étant gérées par la CAF. Voilà comment stigmatiser et sanctionner une partie des travailleurs précaires à bas prix, tout en enfumant le reste de la population avec des mesurettes aux allures de pétard mouillé. Pendant ce temps, rien n’est fait pour le développement économique, la construction de logements décents ou même l’accès aux soins. Tôt ou tard le brouillard va se dissiper, dévoilant les limites de cette démagogie politique. En attendant, que de temps perdu !


Ce blog se veut avant tout un espace d’échange et de débat. N’hésitez pas à utiliser le formulaire ci-dessous pour déposer vos commentaires et réactions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s