Des milliards pour répondre aux besoins du capital

Le candidat Emmanuel Macron a présenté « sa vision » pour la France d’ici 2030. Plus d’une heure et demie d’un discours bien rodé, aux apparences trompeuses, pour mieux répondre aux besoins du capital. Si nous sommes nombreux à partager la nécessité de réindustrialiser le pays, qui peut croire que cela va se faire en déversant des milliards d’argent public au privé, sans même que l’on ne connaisse les montants d’investissement de ce dernier ni de quelconques contreparties, notamment en termes d’emplois. 

Dans la lignée du quinquennat qui se termine, le projet du président sortant n’est pas de répondre aux besoins sociaux et environnementaux du pays mais bien de dégager de nouveaux profits à l’horizon 2030. Rien sur les enjeux de sobriété, rien sur les services publics, rien sur les relocalisations ! Au sortir d’une pandémie historique, qui a révélé les limites d’un libéralisme effréné, on aurait pu penser qu’Emmanuel Macron ait tiré quelques leçons. Rien !

Qu’il s’agisse des petits réacteurs nucléaires, de l’avion vert, de la captation de carbone, toutes ces solutions suivent la même logique de continuer à produire comme si les ressources de la planète étaient illimitées. Et quant aux investissements pour le ferroviaire, les économies d’énergie, la rénovation des bâtiments, la reconversion des salariés des secteurs polluants ?  Toujours rien !

Enfin, concernant la gouvernance et le pilotage de ce plan, aucune collectivité, pas même les régions, pourtant compétentes en matière de développement économique et de formation, n’ont été associées à tout ce tralala électoral. A six mois des élections, Jupiter nous rappelle qu’il est bien le président des riches, et ressort la même recette à base « d’en même temps » et de poudre de perlimpinpin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s