Urgences de Moissac. Le combat va se poursuivre !

Le conseiller régional Rodolphe Portolès s’est exprimé pour détailler le soutien du conseil régional et rappeler les responsabilités de l’État dans cette fermeture.

Nous étions nombreux ce 1er décembre au soir. Plus de 250 pour protester contre la fermeture des urgences de l’hôpital de Moissac de 20h à 8h. « C’est le triste constat de la carence en médecins urgentistes, et tout le monde s’accorde à dire que ce processus s’est engagé depuis près de deux décennies, sans que rien n’ait été réellement fait pour l’éviter », ont d’ailleurs constaté la direction de l’hôpital, les élus locaux et le vice-président de la région Vincent Bounes lors de sa visite le 30 novembre.

Accompagné de Marie Castro et d’Isabelle Laveron, la délégation du conseil régional est avant tout venu apporter un soutien matériel aux équipes toujours en place. « La région apporte 150 000 € pour améliorer les conditions de travail de nos soignants », a assuré le conseiller régional communiste Rodolphe Portoles lors de la manifestation. « Cela aura, sans doute, un impact pour inciter de jeunes médecins à venir ici. Vincent Bounes y est parvenu à Auch avec la même stratégie », a insisté l’élu montalbanais en réponse à certains qui pourraient se tromper de cible. « C’est l’ARS qui a choisi de fermer les urgences de nuit de l’hôpital de Moissac et l’une des deux équipes du SMUR de Montauban », a-t-il d’ailleurs fermement rappelé.

A court terme, l’enveloppe régionale va permettre une aide pour l’acquisition de matériels spécifiques. Une aubaine, certes pour nos soignants mais qui ne remplacera pas la présence effective de médecins. Pour cela, « le combat doit continuer » a conclu Rodolphe Portolès mercredi soir, afin de forcer l’ARS, et donc le gouvernement, à réagir.

Le Vice-Président Vincent Bounes et les élues régionales à la rencontre de la direction et des syndicats.
Aux côtés de Rodolphe Portolès et des syndicalistes pour manifester mercredi soir.

Un commentaire

  1. je ne sais comment les rassemblements pourraient être annoncés un peu à l’avance (je n’habite pas à Moissac mais y ai accouché de mes deux enfants… et ai eu recours aux urgences dans des moments forcément délicats !)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s