Moissac. La CGT réaffirme son internationalisme

« Combien sont ceux qui nous sollicitent à l’union locale de Castelsarrasin, pour des conditions de travail dégradés, des salaires impayés, des logements insalubres et tant d’autres sujets », a énuméré Nicolas Baudoux, secrétaire de l’Union locale CGT de l’ouest du département lors de la manifestation de ce 4 décembre. Une manifestation internationaliste qui a rassemblé plus d’une centaine de militants syndicaux, politiques et anti-racistes devant la mairie de Moissac puis devant l’hôpital. Un passage fortement symbolique alors que les services d’urgences sont désormais fermés, laissant la population dans une situation bien réelle et dangereuse de désert médical.

Elles étaient nombreuses les revendications posées par le syndicat à l’occasion de cette manifestation, notamment contre les licenciements abusifs sous prétexte de crise, contre l’abandon de la réforme chômage ou encore pour la régularisation des travailleurs sans-papiers. Le secrétaire de l’Union Locale CGT a d’ailleurs fortement insisté sur ce dernier point. Comme un symbole de résistance dans cette commune désormais aux mains du RN. « A la CGT, nous luttons entre-autres contre les idées d’extrême-droite et le racisme, mais surtout pour l’égalité de traitement entre tous les travailleurs. Cela doit passer par l’application du droit travail français pour toutes celles et ceux qui travaillent en France ». Un beau pied de nez à cette partie du patronat local qui soutient l’extrême-droite tout en s’enrichissant sur le dos de travailleurs étrangers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s