Rodolphe Portolès : « Des politiques régionales utiles à nos jeunes comme à leurs familles »

Élu l’an dernier sur la liste de Carole Delga aux élections régionales, le communiste Rodolphe Portolès est venu pour la troisième fois ce jeudi à la rencontre des militants et citoyens de Castelsarrasin rendre compte de son travail au conseil régional.

Président de la commission éducation au conseil régional, c’est évidemment sur ce sujet qu’il a lancé la discussion. « Je suis très fier de faire parti d’une majorité de gauche, qui dans sa diversité, est en capacité de mettre en œuvre des politiques utiles à nos jeunes comme à leurs familles. Je pense particulièrement à la carte jeune pour les lycéens, à l’ordinateur pour tous les élèves de seconde, aux transports scolaires gratuits, autant de dispositifs régionaux qui font de l’Occitanie la rentrée scolaire la moins chère de France », a détaillé Rodolphe Portolès, rappelant également que désormais les lycéens, via la carte jeune, peuvent être formés gratuitement aux premiers secours.

Sur la question cruciale de l’emploi et de l’industrialisation dans les territoires il a rappelé l’engagement sans faille du conseil régional aux côtés des entreprises pour amener des solutions concrètes, toujours au plus proche des besoins. « On fait véritablement du cousu-main pour maintenir et développer l’emploi dans nos territoires », a-t-il insisté. Sur le dossier local de la fermeture de l’abattoir de Castelsarrasin, « les communistes peuvent se féliciter d’avoir permis, par une forte mobilisation et un travail d’alerte publique, de pousser les élus de la communauté des communes à trouver une solution de maintien », a rappelé Maximilien Reyniès Dupleix, secrétaire de la section Castelsarrasinoise du PCF. « Je suis intervenu directement auprès de Carole Delga dès que j’ai été alerté sur ce dossier », a souligné Rodolphe Portolès, insistant que la région, par sa compétence de soutien au développement économique, sera en mesure d’accompagner la communauté des communes pour le maintien des activités de l’abattoir.

« Je suis très attaché à l’idée que les élus viennent le plus souvent possible rendre compte de ce qu’ils font. C’est important si on veut redonner tout son sens à l’activité politique dans ce pays », insistait l’élu régional en guise de conclusion avant de donner rendez-vous à tout le monde en octobre pour une prochaine rencontre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s